L'océan ne fournit non seulement une grande partie de l'air que nous respirons et stabilise notre climat. Beaucoup de gens et de communautés entières dépendent de la mer de façons différentes mais aussi directement pour gagner leur vie. Les pêcheurs artisans et des glaneurs de fruits de mer ont souvent une relation plus intime avec la mer que même les gens de mer à bord des navires modernes ou de travailleurs sur les plates-formes offshore. Les pratiques traditionnelles, là où ils existent encore, souvent occasionnent de mesures de protection sous la forme du sacré. Une grande partie de cela a été perdu dans la «modernité». Comment ces différentes personnes éprouvent de la mer, qu'est-ce qu'ils voient comme leurs défis les plus importants et quelles sont leurs aspirations? Il y a autant de points de vue que les gens - venez découvrir au moins certains d'entre eux.     

Khady SARR, Secrétaire générale du GIE PARASE à HannCet entretien a été effectué dans le cadre des efforts de Mundus maris de donner une voie aux femmes dans la pêche artisanale afin de renseigner au moyen de mini reportages, interviews et, si possible de quelques vidéos courts, sur leur vécu quotidien dans « l'environnement englobant » changeant. Comment les femmes vivent les différents impacts de la globalisation et quelles initiatives propres elles prennent pour faire face, afin de se maintenir dans cette activité. A l’issue d’une réunion à laquelle le vice-président de Mundus maris, Aliou Sall, était invité par le Groupement d'intérêt économique (GIE) PARASE dont Khady SARR est la secrétaire générale, que l'entretien a eu lieu (voir ci-après).

Quelles sont les appréciations des femmes dans la pêche sur des impacts de la globalisation et leurs perspectives pour des lendemains meilleur?

Cette interview est la première d’une série d’entretiens que Mundus maris, en cohérence avec l’importance accordée à la dimension genre dans son agenda, compte faire de manière séquentielle auprès des femmes impliquées dans l’exploitation et/ ou la valorisation des ressources marines ou côtières.

Mr Faneyawa Soumah est un pêcheur de plus de 70 ans un peu atypique dans la mesure où son âge n’impacte en aucune façon sur ce personnage qui court à longueur de journée sur la plateforme du port de Boulbinet en Guinée pour régler divers types de conflits entre usagers du port, mais aussi entre ces derniers et l’administration des pêches. Il est communément appelé doyen pour l’âge, mais aussi pour ses grandes capacités à régler des conflits là où l’administration aurait des difficultés compte tenu du caractère social et politique de la pêche artisanale.

Les océans : Importance ? Menaces ? Quels types d’actions prioritaires aux niveaux global et local ?

En marge du 9ème Forum du Partenariat Régional pour la Conservation de la zone Côtière et Marine en Afrique de L'Ouest, convoqué du 23 au 27 octobre 2017 à Conakry en Guinée, Mr Jean Louis SANKA a accordé une interview à Mundus maris sur l’importance encore peu connue de l’océan par les non-initiés et les menaces qui pèsent sur cet écosystème. Il a aussi donné une esquisse de réponses face à ces menaces, en termes d’actions tant au niveau global que local. Nous vous livrons ci- après le contenu de cette interview.

La libre plongeuse Hanli PrinslooDans la profondeur de l'océan, la plongeuse libre sud-africaine Hanli Prinsloo (37) trouve la beauté de la paix et certains de ses meilleurs compagnons: les requins et les tortues. Elle raconte ses aventures dans le grand bleu.

Quand vous étiez un enfant, avez-vous parfois pris une grande respiration dans le bain, avez-vous pincé le nez, fermé les yeux et coulé sous l'eau?

Cinzia Scaffidi est une journaliste free lance, qui écrit sur des sujets mondiaux concernant la production alimentaire et l'environnement et enseigne ces sujets à l'Université des sciences culinaires et à d'autres écoles et instituts. Elle collabore également directement avec certaines entreprises, principalement dans le cadre de la formation du personnel.

Mr Alassane Diallo est le secrétaire chargé de l'information au Centre de formation en foot appelé « Maison Foot », basée dans la communauté de pêcheurs de Hann. Il nous a accordé une interview sur la place occupée par le sport dans la protection de l'environnement (en particulier le foot) au Club Mundus maris Sénégal. Nous vous livrons ci-dessus les éléments de cet entretien:

Rencontrez René Schaerer, un entrepreneur social suisse et innovateur promouvant un modèle de vie durable sur la côte brésilienne à travers de activités économiques ainsi que l’engagement et la participation civique des pêcheurs artisanaux.

Regardez les coulisses de la pêche traditionnelle du village Guet Ndar à Saint-Louis, Sénégal. Awa SEYE est la leader des femmes actives dans la pêche traditionnelle et une forte personnalité dans la communauté. Suivez-la à travers un entretien, découvrez son environnement de travail et ces luttes sociales et parlez ensuite au personnage réel.

Après une longue vie mouvementée, comme pêcheur, soldat, leader communautaire, imam, Malick Gueye reflète sur les plus importantes étapes de ses 92 ans. Il constate la diminution de l'authorité traditionelle et craigne pour l'avenir de la pêche si la surexploitation ne peut pas être enrayée.