Ratana ChuenpagdeePlus de 350 participants venus de 55 pays ont fait du 3ème Congrès mondial de la pêche artisanale à Chiang Mai, en Thaïlande, le plus grand du genre. Ratana Chuenpagdee, directrice de projet de la collaboration de recherche mondiale "Too Big to Ignore", dont le siège social est situé au Canada, a souhaité la bienvenue aux participants (cliquez sur l'image pour voir la vidéo).

Mundus maris s'est fait un devoir de soutenir le congrès en envoyant notre vice-président expérimenté, Aliou Sall, qui possède une connaissance approfondie de la pêche artisanale dans son pays d'origine, le Sénégal, mais aussi sur toute la côte ouest africaine. Pendant des années, alors en tant que membre de l'équipe ICSF, il a également soutenu l'échange d'expériences avec de tels pêcheurs dans d'autres parties du monde. La grande diversité présentée et discutée de manière critique au congrès valait le déplacement.

Une citation légèrement adaptée du site Web de la conférence reflétait l’ambiance:

Le thème du congrès, «Transdisciplinarité et transformation pour l’avenir des pêcheries artisanales», nous invite à réfléchir en dehors de la boîte à ce que nous pouvons faire collectivement pour améliorer la compréhension, promouvoir l’importance des pêcheries artisanales et soutenir leur viabilité et leur durabilité. Bien que les journées soient organisées en science, communauté, politique, terrain et action, nous encourageons tout le monde à réfléchir aux questions transversales suivantes tout au long du congrès. Partagez vos idées sur les questions et posez d'autres questions transversales.

1. Quel est le principal déficit de connaissances dans la pêche artisanale?

2. Quels sont les principaux défis de la pêche artisanale?

3. Quel type de changement dans la science, la communauté, les marchés et la politique est nécessaire pour améliorer la viabilité des communautés de pêcheurs artisanaux, réduire leur vulnérabilité et promouvoir la durabilité de la pêche artisanale?

4. Quelles actions sont nécessaires de la part des organisations de la société civile, de la communauté de recherche et des responsables politiques pour mettre en œuvre les directives SSF?

5. Comment renforcer l'interface de recherche sur les politiques?

Les discussions riches fournissant des réponses au moins partielles inspireront également l'Académie de la Pêche artisanale, qu'un consortium d'organisations professionnelles, d'instituts universitaires et de personnes-ressources va lancer à Dakar, le 14 novembre prochain.

Ce sera une contribution concrète à la coproduction de connaissances et à une meilleure compréhension et ainsi à la mise en œuvre des directives de la pêche artisanale en Afrique de l’Ouest.

Bientôt, vous trouverez ici davantage de renseignements; cliquez ici pour le site du congrès avec le programme.