Index de l'article

Bases théoriques et méthodologiques des essais de formation

de Maria Fernanda Arraes Treffner

L'objectif de la phase pilote

L'objectif de la phase pilote est de promouvoir le dialogue entre toutes les parties prenantes de la chaîne de valeur de la pêche artisanale et d'explorer les voies de changement qui favorisent la justice sociale et entre les sexes, l'inclusion et le respect mutuel en tant que base du développement durable de la pêche artisanale.

Ainsi, l'Académie défend les droits fondamentaux des femmes sur la base de la Convention des Nations Unies sur l'élimination de toutes les formes de discrimination à l'égard des femmes:
Droit 1: la liberté de la violence
Droit 2: l'égalité de la propriété
Droit 3: l'égalité dans la prise de décisions
Droit 4: l'égalité du travail et des loisirs
Droit 5: la liberté de pensée et d'association.

Le concept

La formation pilote repose sur la conception d'une écologie des savoirs proposée par Boaventura de Souza Santos et organisée au travers d'une stratégie de communication permettant un changement de comportement social. Le concept s’inspire de la vision du dialogue de Paulo Freire et du soit-disant "Système d’apprentissage par l’action pour le genre" ("Gender Action Learning System", GALS) développé par Linda Mayeux. Il est animé par la pratique de la facilitation graphique menée par Maria Fernanda Arraes Treffner.

Les ateliers de formation utilisent la pensée visuelle par le biais de la facilitation graphique comme outil pour soutenir la réflexion critique, la visualisation et le dialogue. Conformément aux principes de l'académie, toute personne a le droit de parler des réalités vécues, de ses perceptions des problèmes et des opportunités et de dialoguer avec tous les autres participants à la recherche d'objectifs et de moyens de mise en œuvre mutuellement acceptables.


La "pensée visuelle" ou l'expression des pensées et des perceptions à travers des images renforce le questionnement stratégique en concrétisant l'abstrait, en éclairant les relations entre les éléments et en simplifiant les complexités. La facilitation graphique fournit aux individus et aux groupes une variété d'outils pour les aider à comprendre des concepts complexes, relier des choses, identifier l'essentiel, améliorer le dialogue, explorer des idées et s'intégrer plus facilement.

De nouvelles connaissances et du nouveaux savoir-faire

La demande d'autonomisation qui imprègne les Directives PAD nécessite la création d'un espace et de processus d'apprentissage mutuels. Cela fait partie du véritable défi de trouver des moyens de faire évoluer les pratiques actuelles de nos sociétés vers des modes de production et de consommation durables. Vivre durablement avec l'océan, c'est trouver des moyens qui tiennent compte des réalités locales des pêcheurs artisanaux (femmes et hommes), de leurs conditions de production, de leur culture, de leurs relations avec la mer et des conditions de santé des écosystèmes côtiers et marins et de leurs ressources.

Pour que de telles transitions soient possibles, l'expérimentation et les essais sont nécessaires à des échelles qui ne menacent ni les moyens de subsistance et l'existence des pêcheurs et des habitants des communautés côtières, ni des ressources dont ils dépendent. Ces expériences devraient être conçues et rendues possibles de manière à mobiliser les personnes en faveur d'un changement de comportement positif afin d'améliorer les conditions de vie et de travail de tous les acteurs, en particulier des femmes.

Lors de la formation pilote, les activités d’expérimentation menées au sein de l’académie associent les différents acteurs de la chaîne de valeur de la pêche artisanale (pêcheurs, transformatrices et commerçantes, grossistes, organismes de réglementation sociale, professions auxiliaires). Ils créent des possibilités d'interaction entre des individus appartenant à un groupe spécifique, tels que les membres d'un groupe ou d'une association de mareyeurs, ou entre les membres d'une famille élargie. Basés sur l'approche GALS, ils sont conçus pour promouvoir le dialogue, le respect mutuel et l'autonomie des acteurs.

GALS est une méthodologie d'autonomisation pilotée par la communauté utilisant des processus et des outils participatifs spécifiques pour créer des diagrammes et d'autres outils visuels permettant aux femmes de contrôler leur vie en fonction du développement individuel, familial, communautaire et organisationnel. GALS n'est pas simplement une "méthodologie pour les femmes", mais une méthodologie intégrative qui permet aux femmes et aux hommes de traiter les problèmes liés à leurs rôles sociaux (de genre) qui sont importants pour l'efficacité de tout développement, y compris la PAD.

L’émancipation sociale future ne se réalise que par les émancipations présentes. Dans cette perspective, l’académie invite les acteurs à dialoguer et à réfléchir, avec l’appui des méthodes de communication et des outils visuels, sur les espaces d’autonomie et d’expression au sein des familles, de la communauté et le long de la chaîne de valeur de la PAD au Sénégal à la recherche de des solutions concrètes, adaptées et en faveur de leur propre émancipation.

GALS utilise des processus inclusifs et participatifs et des outils simples de cartographie et de création de diagrammes dans le contexte de:

  • Planification individuelle de la vie et des moyens d’existence: femmes et hommes, y compris ceux qui ne savent ni lire ni écrire, maintiennent leur agenda individuel afin de développer leur propre vision du changement aux rôles sociaux de genre et de moyens de subsistance améliorés afin de planifier comment atteindre ces objectifs et d'avoir un meilleur contrôle de leur vie.
  • Sensibilisation institutionnelle et évolution des relations de pouvoir: Communiquer ces aspirations et stratégies et utiliser les mêmes outils au niveau institutionnel pour la réflexion et l'apprentissage des participants renforce le respect des opinions et des intérêts des femmes et des hommes pauvres, ainsi que de leurs attitudes et comportements. Ceci crée les conditions permettant aux femmes (et aux hommes) pauvres de prendre part aux décisions institutionnelles.
  • L'action collective et plaidoyer en faveur du changement: Des visions et des stratégies individuelles sont partagées pour développer des stratégies collectives impliquant des femmes et des hommes, liées à la prise de décision participative par des groupes, des associations, des gouvernements et des agences de développement. Cela permet de mieux cibler et d'allouer les ressources nécessaires à l'autonomisation et à la création de richesse.

Planification de la phase pilote

La mise en œuvre de la phase pilote est actuellement conçue en trois étapes d'expérimentation.

La première étape est axée sur la vision et la catalyse du changement en établissant une représentation visuelle du cours de la vie. Le premier pas met l’accent sur les participants individuels. Ils s'engagent dans un processus de planification de base sur la voie de la réduction des inégalités de genre et de l'amélioration des moyens de subsistance. Pour ce faire, les participants développent d’abord une vision du changement à plus long terme. Ils identifient ensuite un objectif intermédiaire qu’ils peuvent atteindre en un an avec des "jalons", par exemple tous les trois mois, pour se sentir sur la bonne voie. En développant cet objectif intermédiaire et la voie à suivre, ils analysent leurs opportunités et leurs contraintes, par exemple en établissant des arbres d’action et le losange de préférences ou d’obstacles et en s’engageant à agir. La visualisation de leurs jalons leur permet de suivre les progrès dans le temps.

Le deuxième pas consiste à analyser plus en profondeur les opportunités et les contraintes liées aux rôles de genre et à renforcer les principes d'équité liés à cette vision en analysant les relations au sein du ménage et éventuellement dans la chaîne de valeur, à l'aide de jeux de rôle et de chansons. Cette perspective élargie reconnaît la conclusion empirique selon laquelle le changement individuel est plus facile lorsque les valeurs associées sont partagées par le groupe social, la communauté ou la société.

Cette première étape commence par une formation de 3 à 4 jours d'un échantillon représentatif de personnes appartenant à différents segments de la chaîne de valeur de la SSF, qui devrait idéalement être suivie de courtes activités de communication et d'un partage par les participants avec les membres de la famille, les voisins, les membres du groupe et les autres membres de la communauté, ceci afin de créer un sentiment répandu d'autonomisation dans toute la communauté. Avec chaque partage, le développement de la vision, l'identification des objectifs intermédiaires, des opportunités et des contraintes peut être approfondi et affiné.

Selon les conditions et les besoins, des formations de rappel courtes ou une surveillance interactive (à distance) peuvent être programmées pour garantir les progrès et résoudre les problèmes de compréhension et de mise en œuvre. Idéalement, cette appropriation précoce des méthodes dans la vie ordinaire et les affaires des personnes, au sein des comités locaux de l'académie PAD et de ses groupes partenaires, prend entre trois et six mois.

Les réseaux de renforcement des capacités et d’apprentissage entre pairs servent de base à la durabilité de l’intégration de la dimension de genre et à la construction de mouvements dans les expériences ultérieures.

Le résultat attendu de cette étape est que les femmes et les hommes développent une compréhension profonde de leur situation, une vision du changement et développent des plans pour changer. Cette étape augmente leur sentiment d'autonomie et de contrôle sur leur processus de développement. Il devient plus facile pour les acteurs actuellement les plus vulnérables (et parfois même méprisés) de se positionner par rapport aux autres acteurs de la chaîne de valeur.

La deuxième étape porte sur l'amélioration des conditions de vie et le renforcement du leadership. Cela commence par une formation d'une semaine présentant les utilisations les plus avancées des outils précédemment introduits et par l'ajout d'outils supplémentaires. En particulier, les diagrammes déjà connus seront utilisés pour analyser le défi de l'augmentation des revenus. L’arbre d’action peut alors être développé à cet effet avec le corollaire de reconstruire l’arbre domestique de la manière dont les tâches et les résultats sont répartis en conséquence entre les femmes et les hommes du ménage. Une carte de marketing peut compléter le cheminement de la vision pour planifier l'amélioration des moyens de subsistance, en même temps que l'examen des aires de collaboration. Au fur et à mesure que se dessinent les articulations des acteurs connectés du plan d'entreprise émergent, il est également important de réfléchir aux types d'informations nécessaires pour une conception, une mise en œuvre et un suivi robustes.

La mise en œuvre de telles étapes de développement nécessite un leadership à tous les niveaux. Les mêmes outils visuels que ceux utilisés pour l'analyse de rentabilisation peuvent désormais être également adaptés et utilisés pour identifier la vision du leadership, ses objectifs, les opportunités offertes, les contraintes à surmonter ou à évitér et les moyens de suivi des progrès accomplis. Dans ce contexte, un nouvel outil de suivi de base pour l'ensemble du processus dans le format de «Voyage de vision à voies multiples» (Multilane Vision Journey) peut être introduit. L'utilisation des différents outils de visualisation qui soutiennent l'analyse et l'exploration des actions nécessite un soutien bien orchestré de la part des champions locaux et de l'équipe de facilitation, afin que toutes les parties prenantes puissent en faire l'expérience de sa valeur.

La mise en œuvre et le suivi continus des progrès au niveau individuel et le partage d'expériences au sein du groupe bénéficient de la quantification des effets et de l'agrégation des informations sur les changements par la principale équipe locale de catalyseurs. Cela doit être intégré dans le modèle économique et social et partagé également avec les institutions de soutien pour un renforcement mutuel maximal.

La durée de la deuxième étape devrait varier entre trois et six mois et permettre d'approfondir la compréhension et d'élargir les outils d'analyse, ce qui se traduira par une plus grande capacité à promouvoir des changements positifs.

Les résultats escomptés sont des signes d'amélioration des moyens de subsistance des acteurs et groupes individuels et de l'émergence d'un leadership plus large au niveau des groupes et parmi les formateurs (hommes et femmes), de manière à créer les conditions propices à la croissance et à la consolidation des résultats.

La troisième étape consiste en un examen critique des réalisations et des difficultés rencontrées au cours de l’année. La revue annuelle des expériences de la phase pilote de formation dans le cadre de l'académie PAD comportera un atelier de planification de la durabilité.

Le plan de durabilité devrait comporter plusieurs caractéristiques et aborder les aspects suivants:

  • examen de l’ensemble des informations sur l’évolution des chaînes de valeur de la pêche artisanale;
  • examen de la justice pour les femmes;
  • examen d'autres réalisations;
  • certification des meilleurs formateurs qui devraient idéalement devenir des employés rémunérés de l'académie pour pouvoir être déployés à plus grande échelle dans d'autres régions;
  • un système de suivi et de documentation robuste;
  • formation continue du personnel pour intégrer de plus en plus les méthodologies;
  • mise en place d'un système de financement local, commercial ou à but non lucratif pour la mise à l'échelle et le partage de bonnes expériences, notamment par le biais d'un plaidoyer institutionnel et politique.

Ressources sélectionnées

FAO, 2015. Directives volontaires visant à assurer la durabilité de la pêche artisanale dans le contexte de la sécurité alimentaire et de l'éradication de la pauvreté. Rome, Organisation des Nations Unies pour l'Alimentation et l'Agriculture, 39 p. http://www.fao.org/documents/card/en/c/I4356F

FAO, 2017. Towards gender-equitable small-scale fisheries governance and development (handbook). Rome, Food and Agriculture Organization of the United Nations, http://www.fao.org/3/a-i7419e.pdf

FAO, 2018. La situation mondiale des pêches et de l'aquaculture 2018. Atteindre les objectifs des objectifs du développement durable. Rome, Organisation des Nations Unies pour l'Alimentation et l'Agriculture, 237 p. http://www.fao.org/state-of-fisheries-aquaculture/fr/

FREIRE, Paulo, 2006. Pedagogia do Oprimido. Rio de Janeiro: Paz e Terra.

GTZ, 2008. Value Links Manual. The Methodology of Value Chain Promotion. Reprint of First Revised Edition, January 2008

HABERMAS, J., 1987. Teoría de la acción comunicativa. Madrid: Cátedra.

Jacquet, J. & D. Pauly, 2008. Funding priorities: Big barriers to small-scale fisheries. Conservation Biology, 22(4):832–835

Mayoux, L., 2015.  Growing the Diamond Forest: Gender Justice in Wealth Creation. http://gamechangenetwork.org/wp-content/uploads/2016/09/GENV AD_2015final_comp.pdf

Mayoux, L., 2014a. Rocky Road to Diamond Dreams: GALS Phase 1: Visioning and Catalysing a Gender Justice Movement, Oxfam Novib, the Hague. http://gamechangenetwork.org/wp-content/uploads/2016/09/GALS-Catalyst-Manual-March-2014_compressed.pdf

Mayoux, L., 2014b. Gender Action Learning Tools for Coffee Value Chain – tools published as part of C.Wees eds AgriProFocus Coffee Toolkit.

Mayoux, L.C., 2009. Tree of Dreams: GALS Stage 1 Manual Draft for Field-testing. The Hague, Oxfam Novib/WEMAN.

Mayoux, L.C., 2008. Steering Life's Rocky Road - Equal and Together: Gender Action Learning System Core Manual First Draft. The Hague, Oxfam Novib/WEMAN.

Mayoux, L.C., T. Reemer, et al., 2011. Growing the Diamond Forest: Livelihood Market and Value Chain Development. GALS Manual No 3. First Draft. The Hague, Oxfam Novib.

Mayoux, L.C. and M. Hartl, 2009. Gender and rural microfinance: Reaching and empowering women: Guide for Practitioners. Rome, IFAD.

Mayoux, L. and G. Mackie, 2008. Making the Strongest Links: A Practical Guide to Mainstreaming Gender Analysis in Value Chain Development. Addis Ababa, ILO.

Mundus maris, 2017. Une académie de la pêche artisanale. https://www.mundusmaris.org/index.php/fr/projets/proj2017/1698-academy-fr

Nauen, C.E. & A. Sall, 2018. Une première - Inauguration d'une Académie de la pêche artisanale au Sénégal. https://www.mundusmaris.org/index.php/fr/projets/proj2018/2159-academy-fr

Santos, Boaventura de Sousa, 2007. Beyond Abyssal Thinking: From Global Lines to Ecologies of Knowledges. Review, XXX, 1:45-89. http://www.boaventuradesousasantos.pt/media/pdfs/Beyond_Abyssal_Thinking_Review_2007.PDF

SPRING, 2017. Accelerating Behavior Change in Nutrition-Sensitive Agriculture Online Training Course. Arlington, VA: Strengthening Partnerships, Results, and Innovations in Nutrition Globally (SPRING) project. Available at https://www.spring-nutrition.org/publications/training-materials/accelerating-behavior-change-nutrition-sensitive-agriculture.

Williams, S.B., Hochet-Kibongui, A.-M. and Nauen, C.E. (eds.), 2005. Gender, fisheries and aquaculture: Social capital and knowledge for the transition towards sustainable use of aquatic ecosystems. / Genre, pêche et aquaculture: Capital social et connaissances pour la transition vers l’utilisation durable des écosystèmes aquatiques. / Género, pesca y acuicultura: Capital social y conocimientos para la transición hacia el desarrollo sostenible. / Género, pesca e aquacultura: Capital social e conhecimento para a transição para um uso sustentável dos ecosistemas aquáticos. Brussels, Bruxuelles, Bruselas, Bruxelas, ACP-EU Fish.Res.Rep., (16):128 p. ISSN 1025-3971 / EUR 20432 https://www.mundusmaris.org/index.php/fr/publications/scientifiques/1049-genre

Une version plus étendue de l'approche méthodologique et conceptuelle est disponible ici.